Nicolas Neveu : mathématique

Pierre Stephan : musique

Rémi Leblanc-Messager : danse

Fabrice Dasse : chorégraphie

Jacques Guiavarch : écriture

RHÉSUS réunit dans un même espace scénique un mathématicien, un danseur, un musicien et un écrivain. Chacun y développe un geste propre à sa discipline.
L’association des gestes produit un propos univoque et complexe, un discours à entrées multiples, qui exige du spectateur d’opérer un « travail de montage ».
RHÉSUS se construit à partir de 4 lignes construites de manière autonome mais interdépendante, et d’une question commune – la continuité, pensée comme rapport paradoxal entre fusion et distinction.

© 2017 par cda